Suite à une longue bataille juridique entre producteurs, restaurateurs et défenseurs des animaux, la Cour suprême des Etats-Unis a confirmé le 7 janvier 2019 l’interdiction du foie gras en Californie.

La loi avait été adoptée en 2004 au motif de la lutte contre la cruauté infligée aux animaux. Elle prévoit une amende de 1’000 dollars en cas d’infraction. Entrée en vigueur en 2012, elle avait été suspendue par la justice en 2015.

Des producteurs de foie gras et un restaurateur californien avaient saisi la Cour suprême en plaidant qu’un Etat ne pouvait pas interdire un produit autorisé au niveau fédéral.

La France, premier producteur mondial de foie gras, lequel est inscrit au patrimoine gastronomique et culturel, avait apporté son soutien aux recourants en estimant que la loi californienne était une agression sur la tradition française.